LE TORCHON BRULE ENTRE NETANYAHU ET LE COMMISSAIRE RONI: BOUTEILLES DE CHAMPAGNE A 100 000$

En Israël, le Dossier de Netanyahu refait surface après qu’il ait eu altercation violente avec le Commissaire de Police Roni Alsheikh, lorsque le Premier ministre était en train de donner un entretien réservée à une journaliste pour l’Emission d’enquête UVDA. Nétanyahu est précédemment accusé pour vouloir intimider certains haut fonctionnaires qui enquêtent sur son cas et le Commissaire Roni de le rappeler à l’intéressé, qui n’a pas tardé à réagir violemment sur son Facebouk , niant tous les faits qui lui sont collés et sonne le glas pour son accusateur : » Toute personne équilibrée se demandera comment des gens qui profèrent des mensonges peuvent-elles enquêter sur le Premier ministre avec objectivité ? » Ce qui est intéressant, c’est que ces mêmes hauts gradés, qui étaient en compagnie de Roni, s’apprêteraient à recommander l’inculpation du Premier ministre pour corruption passive, fraude et abus de confiance dans l’enquête sur les bouteilles de champagne rosé et les boîtes de cigares qui lui ont été offertes, pour un montant total estimé à plus de 100 000 dollars, par plusieurs hommes d’affaires. L’Affaire est alors relancée et les deux hommes peuvent se contenter pour le moment à attendre que la deuxième enquête ouvre ses secrets autours d’un sujet qui tient en haleine tout Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button