RABAT/ LE RÊVE BRISÉ : IL PROMETTAIT À SES VICTIMES UN POSTE D’AGENT DE SÉCURITÉ DANS UN PAYS DU GOLFE.

Combien les gens sont restés aussi naifs en ces temps-ci de 2019? Des milliers de Marocains ne savent pas que les temps ont changé et que l’ère de l’informatique a tout basculé, puisque tout est devenu clair et chaque information détaillée avec grande minutie ou rien n’est plus laissé au hasard et tout peut être clarifié sur mesure sans attende d’intermédiaire ou autre  » homme de bonne foi »!

Mais du moment que certains croient toujours à ces soi-disant porteurs de solutions immédiates, le risque devient grand et leur rêve peut devenir un cauchemar

Dans ce contexte précis, le service préfectoral de la Police Judiciaire de Rabat a arrêté, vendredi dernier, sur la base d’informations précises fournies par la DGST, un individu, âgé de 33 ans, recherché au niveau national pour des affaires liées à l’escroquerie, la fraude et l’émission de chèques sans provision.

Le procédé criminel adopté par le suspect se base sur la création d’une Compagnie intermédiaire de recrutement, par le biais de laquelle il a fourni des contrats de travail à une partie de sa clientèle dans des sociétés de sécurité privée dans un pays du golfe.

Le mis en cause a soustrait de ses clients, qui se comptent en dizaines, des sommes d’argent oscillant entre 25.000 et 30.000 DH en contrepartie de promesses fictives d’embauche à l’étranger.

Les recherches et les investigations entamées par les éléments de la police immédiatement après avoir reçu des données sur le procédé criminel du suspect ont mené à son arrestation, vendredi matin, dans la région de Tamesna, aux environs de Rabat. Il était en possession d’un téléphone portable avec un répertoire de ses supposées victimes ainsi que des photos des documents personnels et des chèques les concernant.

Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du Parquet compétent pour déterminer tous les actes criminels qui lui sont reprochés et pour dresser la liste des ses victimes à l’échelle nationale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button