El Jadida : Affaire de l’investisser Marocco-Allemand Abderrahim Laglaoui – Les Renseignements Généraux du Maroc en Allemagne saisis du dossier !

Mohammed Lokhnati

La triste histoire de l’investisseur Marrocco-Allemande, Abderrahim Laglaoui, continue de défrayer la chronique de part le monde. Décidé de défendre et de lutter jusqu’au bout pour sa cause légitime, il vient d’être reçu et écouté dernièrement, lors d’une audience accordée par les services de Renseignements Généraux (R.G) du Maroc en Allemagne…Son seul tort aujourd’hui, est d’avoir un jour répondu à l’Appel Royal adressé à la communauté marocaine résidant à l’étranger, en s’engageant à investir au Maroc et contribuer au développement socio-économique de sa Patrie…
Dans son cœur il porte aujourd’hui de vilaines cicatrices, après avoir perdu plus de 500 millions de centimes, fruits de ses 25 années de dure labeur en Allemagne, sur un projet socio-éducatif à El Jadida. Il s’agit Gothi Berlin, un centre de formation en langue Allemande, géré et assuré par des cadres pédagogiques marocains et étrangers très compétents, qui démarra pourtant en fanfare (2018-2019), avant de faire long feu, à peine quelques mois plus tard de sa mise en service. Pire encore, même sa famille et ses biens n’ont pas été épargnés…
« Le réseau mafieu », que j’accuse opère entre Azemmour ma ville natale, El Jadida et en Allemagne, nous confie t-il d’un air très abattu. Ses énergumènes sans scrupules dont je reconnais parfaitement l’identité, ont tout fait pour détruire mon projet à El Jadida et tenter de se l’accaparer. Ils (…) ont tout manigancé aussi pour me séparer de ma famille et ils n’ont pas lésiné sur les moyens, pour me menacer, s’attaquer à ma personne et endommager mes biens à Azemmour, où j’ai déposé d’ailleurs plusieurs plaintes à ce sujet (…), a-t-il ajouté.
Les services de renseignement marocain en Allemagne, suivent à présent avec intérêt cette triste affaire d’Abderrahim Laglaoui, lui promettant de tout mettre en œuvre pour que justice lui soit rétablie. A suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button