LE PJD ALGÉRIEN NE PRÉSENTERA PAS DE CANDIDAT POUR LA PRÉSIDENTIELLE TOUTEFOIS…SES IMPRESSIONS ET CE QU’IL EN PENSE

Lors d’une conférence de presse à Alger, le président du Parti du Front de la Justice et le Développement (PJD), Abdallah Djaballah, a déclaré « Benflis est mon ami mais aucun candidat ne mérite notre confiance ».

Le PJD algérien a donc décidé de ne pas présenter  de candidat à l’élection présidentielle du 12 décembre prochain. Hormis ce fait, cette formation islamiste ne soutiendra aucune autre candidature, du moins dans la configuration de la situation politique actuelle du pays :

“Aucun candidat de ceux qui ont manifesté leur volonté de se présenter à ce scrutin ne mérite notre soutien”, a affirmé, hier, le président d’El-Adala, Abdallah Djaballah, lors d’une conférence de presse.

Le leader d’El-Adala a estimé que la plupart de ceux qui avaient décidé de se présenter à la course à la présidence du 12 décembre — sans les nommer — avaient pris leur décision en fonction de leurs propres intérêts et non pas en tenant compte des intérêts du peuple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button