L’ALGÉRIE ÉPINGLÉE PAR 4 ORGANISATIONS INTERNATIONALES SUR LA SITUATION POLITIQUE,LES PRESSIONS ET INTIMIDATIONS CONTRE LES SYNDICATS ET LA RESTRICTION SÉVÈRES DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE

0
427

Agences

Dans une lettre adressée aux autorités algériennes, par le biais du ministre du Travail, Tidjani Hassan Haddam, quatre syndicats internationaux ont exprimé leur préoccupation quant à la situation politique qui prévaut en Algérie et ont dénoncé “les pressions et les intimidations croissantes contre les syndicats indépendants”, dont certains adhérents ont été condamnés à la prison, alors que “de nombreux militants, journalistes et opposants politiques ont été arrêtés”.

Ces quatre organisations, à savoir IndustriALL Global Union, l’Internationale des services publics (ISP), l’Union internationale des travailleurs de l’alimentation, de l’agriculture, de l’hôtellerie-restauration, du tabac et des branches connexes (UITA) et la Confédération syndicale internationale (CSI) ont appelé le gouvernement algérien “à mettre fin à la violation des droits fondamentaux de l’Homme et du travail en Algérie”.

Tout en condamnant “avec la plus grande fermeté les actions de l’armée pour étendre son contrôle à pratiquement tous les secteurs de la société algérienne et les arrestations qui constituent une tentative d’écraser les syndicats indépendants et le mouvement de la société civile pour la démocratie dans ce pays”, ces syndicats ont appelé à la libération “immédiate” de tous les détenus, affirmant que “les droits syndicaux sont devenus pratiquement inexistants en Algérie”.

Ces organisations ont déploré également les restrictions flagrantes dans l’accès à internet et les tentatives de censure des médias sociaux “inondés de fausses nouvelles et de trolls électroniques visant le mouvement protestataire”.

Ces quatre syndicats ont également relevé que “la liberté de la presse est sévèrement restreinte.

 

Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

LE NOUVEAU PRÉSIDENT DE LA TUNISIE KAISS SAIED FERAIT DE L’ALGÉRIE SA 1 ERE DESTINATION. LA RELANCE DE L’UMA ? LE POURQUOI !

Le nouveau président tunisien a annoncé son intention de faire de l’Algérie sa première de…