LE MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR DÉMENT ET APRÈS !!!

0
160

BABA- HIBAPRESS

A chaque fois un Département nous colle une note à travers laquelle il justifie l’injustifiable en se contentant de faire sortir un petit démenti à travers la MAP pour nous faire valoir que tout ce qui se trame contre lui biais quelques Sites électroniques ou journaux papier sont sans fondement et, par défaut, répond avec une certaine modestie sans plus

Il aurait été plus judicieux de lancer haut et fort que tel Site ou Journal papier avait enfreint les règles de déontologie de son métier et essayer de le rendre à l’évidence ou , au cas de récidive, qu’il soit poursuivi en justice !

Jusque là, on n’a jamais su qui accuse qui ni qui tolère qui ni qui dément qui ! Tout baigne dans l’improvisation et la timidité absolue autrement comment donc le ministère de l’Intérieur a démenti catégoriquement les informations erronées relayées de nouveau par certains sites électroniques et comptes sur les réseaux sociaux au sujet de sanctions et mesures disciplinaires prises à l’encontre de certains agents d’autorité, qu’il s’agit d’informations qui prétendent que le ministère avait pris des sanctions et mesures disciplinaires à l’encontre de certains agents d’autorités de plusieurs grades, au niveau de plusieurs Régions,  Préfectures et Provinces du Royaume”.

Le ministère ajoute : « Déterminé à lutter contre ces fausses informations, le ministère de l’Intérieur nie catégoriquement ce qui a été relayé à ce propos, que ce sont des informations erronées et dénuées de tout fondement qui ne servent qu’à induire en erreur ».

Point à la ligne ! Et les avertissements et les poursuites judiciaires et les recommandations de la Presse ? Le ministère devrait aller davantage plus loin dans son initiative afin que tout le monde s’arrange du bon coté qui lui sied!

Un homme averti en vaut deux…

 

Charger plus dans National

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

 MEKNÈS : 18 ANS ET DÉJÀ VOLEUR PAR EFFRACTION D’AGENCE DE TRANSFERT D’ARGENT. L’ASTUCE DÉPLOYÉE

Le Service Préfectoral de la Police Judiciaire de Meknès a arrêté, hier vendredi soir, une…