Les libanais transforment une manifestation en fête

Hibapress

Des milliers de Libanais sont descendus à nouveau dimanche dans la rue au quatrième jour des manifestations déclenchées suite à l’annonce par le gouvernement d’une hausse des taxes dans le budget de l’année prochaine.

Cette fois-ci, les manifestants libanais ont montré comment transformer l’occasion en fête improvisée. Dans une terrasse surplombant la place, un DJ galvanise une foule en liesse dansant sur une musique éléctro. Des images insolites qui n’ont pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux.

Ce mouvement de contestation, qui a gagné de nombreuses villes y compris la capitale paralysant tout le pays déjà plongé dans une crise économique, a été déclenché jeudi soir de manière spontanée par l’annonce d’une taxe sur les appels effectués via WhatsApp, une décision aussitôt annulée sous la pression de la rue.

Les manifestations, rassemblant toutes les confessions et toutes les franges de la société, n’ont pas cessé depuis.
Face à cette situation, le Premier ministre libanais Saad Hariri a donné vendredi 72H à sa coalition gouvernementale pour soutenir ses réformes économiques.

Dans une allocution télévisée, M. Hariri a défendu les réformes qu’il tente de faire adopter pour redresser l’économie de son pays. « Ce que l’on voit depuis hier (jeudi), c’est la douleur des Libanais », avait reconnu Saad Hariri, appelant les partenaires au gouvernement à donner une réponse claire et définitive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button