Macron a mis l’Algérie devant le fait accompli sur notre Sahara

En visite pour quelques heures seulement en Algérie, sachant pertinemment qu’il n’aura point d’interlocuteurs valables ni à la hauteur devant lui et sachant toujours que le climat politique actuel de l’Algérie passe par des moments de doute et d’incertitude ou le président est quasi-absent de la scène nationale autant qu’internationale, ou ses ministres qui entassent bourde après bourde même sur la vie politique internationale, Macron n’y est pas allé par quatre chemins pour être franc et sincère avec lui même en délivrant aux locataires du Palais Al Mouradia tout ce qu’il pense haut et fort, sans moindre détours, ou attitude d’hypocrisie diplomatique.Macron fut clair et net sur le sujet du Sahara Marocain ou il affirme de nouveau que le problème réside chez l’Algérie qui devrait se mettre à table face au Maroc pour résoudre ce faux conflit régis par elle et non par le polisario. Macron fut sincère lors d’une interview accordé au Journal Al Watan, qui a voulu tirer quintessence de cette rencontre pour obliger le Président Français à s’ériger dans la position que cherche obtenir l’Algérie, pour en faire une bombe internationale mais c’était sans connaitre le président Macron, qui a agi avec autorité à la question suivante:

*Al Watan:La position sur le Sahara occidental est perçue comme étant favorable au Maroc. La France ne devrait-elle pas avoir une attitude plus équilibrée sur cette question pour pouvoir influer sur le règlement de ce conflit en suspens ?

*M.Macron: »Notre position équidistante sur cette question est bien connue et n’a pas changé. Et elle ne changera pas. Le dialogue entre l’Algérie et le Maroc sur cette question est primordial. Ensemble, avec l’appui de la communauté internationale, vos deux pays doivent œuvrer à la résolution de cette crise. Son règlement constitue un énorme défi pour l’intégration du Maghreb.Elle représente un blocage économique majeur pour la région. J’espère que le Maroc et l’Algérie sauront dépasser leur divergence pour construire un Maghreb fort, uni et prospère. »Ainsi a parlé le Président Macron, en toute franchise tout en ayant remis à sa place cette Algérie qui tente toujours à vouloir s’esquisser de cette histoire qui la concerne en premier lieux et dont elle détient toutes les principales  ficelles.La France reste donc fidèle à sa position envers cette question et ne la changera jamais comme l’avait confirmé le Président Macron… contrairement à ce qu’espérer vouloir tirer l’Algérie d’une quelconque déclaration qui aurait été en faveur de leur position hostile au Maroc!La légalité revient au Maroc, la France le confirme et l’Algérie est tombée si bas et continuera ainsi pour longtemps encore…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button