LE PROCÉS DES ANTI-BALAKA: 20 ANS DE TRAVAUX FORCÉS?

Les Anti-Balaka, vous connaissez ? Ce sont notamment ces malfaiteurs, tueurs et hommes sans pitié qui sévissent en Centrafrique ou ils sèment terreur et peur terrible au sein de la population locale. Il y a même certains qui sont portés en assassins d’ethnies et autres civiles sans défense. Dernièrement un nouveau candidat à la CAF a été soupçonné de Anti-Balaka, pour vous dire. Aujourd’hui, à Bangui la capitale de Centrafrique, s’est déroulé un Appel au Tribunal concernant trois éléments Balaka et c’est ainsi que le Procureur Général, Magistrat, a requis, ce vendredi 9 février 2018, une peine de 20 ans des travaux forcés aux trois présumés ex-Anti-Balaka, que sont Oscar Bomsé alias « Dodo », Guy Ouilibona et Jésus Paterson Yakoïssé ,pour association de malfaiteurs, détention illégale d’armes et munitions de guerre et vol à main armée. Après avoir commis de nombreux délits graves, les trois accusés ont été arrêtés en août-septembre 2015 par des militaires exaspérés par leurs agissements et constitués en force d’autodéfense pour y mettre un terme. Le Président de la Cour, a suspendu l’audience, après le réquisitoire, renvoyant au lundi12 février prochain, les plaidoiries des avocats ainsi que le verdict.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button