CLAUDE FRANÇOIS, CE CHARMANT QUI CACHE DES CHARMES RÉVÉLATEURS

Nous l’avons extrêmement aimé dans les Sixties car il nous apportait joie et gaité à travers ses chansons et par-delà, il était ce garçon magique, modeste, timide, séduisant et convaincant pour nous autres jeunes de l’époque. Le natif d’Alexandrie ne parait jamais atteint de pression ou d’anxiété…Aujourd’hui, alors qu’une de ses présumées filles est apparue en scène, la question se voit poser au clair :Claude François aurait-il d’autres enfants cachés ? Ce samedi 10 février, Paris Première diffusera Claude François, le dernier pharaon, un documentaire explosif dans lequel les téléspectateurs découvriront l’intégralité du témoignage de Julie Bocquet, la fille cachée de la Star des Yéyés, née à la fin des années 70. Un cas loin d’être isolé selon Fabien Lecoeuvre, biographe et co-responsable de la carrière posthume du chanteur, qui affirme au Parisien que plusieurs autres personnes revendiquent leur filiation avec ce dernier. « Cette histoire est belle et paraît sincère. Je la connais depuis 21 ans. Mais nous avons six à huit demandes de personnes qui se prétendent les enfants de Claude François. »
Soupçonnée d’agir par intérêt financier, Julie Bocquet assure quant à elle ne pas avoir révélé son existence pour l’argent mais parce qu’elle éprouve « un besoin de reconnaissance ». « C’était un secret lourd à porter et cela apporte pas mal de souffrances. Ne pas être mentionné dans les livres, les films sortis sur Claude François, donne le sentiment d’être rejetée. J’espère que sortir de l’ombre va m’apaiser une fois le tourbillon passé », déclarait-elle récemment dans les colonnes du Parisien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button