SOS! SVP, SAUVONS LE DERNIER ROMÉO GRENOUILLE DE LA PLANÈTE…

Il est de notre devoir de chercher à vouloir conserver nos valeurs terrestres en vie pour préserver notre équilibre.Il est temps aussi de réaliser qu’en sauvant une Espèce animale, nous contribuons à la légalité naturelle de notre Mère Terre.Aussi, soyons aux cotés de Roméo, une grenouille aquatique de Sehuencas qui réside en Bolivie, qui est le dernier spécimen connu de son espèce, et compte tenu du fait qu’il a déjà 11 ans (son espèce a une espérance de vie d’une quinzaine d’années), qui a vraiment besoin de trouver une partenaire, faute de quoi son espèce risque bien de s’éteindre.. Ainsi, les chercheurs du Musée d’histoire naturelle de Cochabamba (Bolivie) ont décidé de lui donner un coup de pouce en lui créant un compte sur le site de rencontres Match. «Je suis un gars assez simple. Je suis plutôt réservé et j’adore passer mes soirées à la maison. J’aime aussi manger. Bien sûr, qui n’aimerait pas cela», peut-on lire au-dessous de sa photo. «Nous ne voulons pas qu’il perde espoir», explique le scientifique Arturo Munoz, qui avec le Global Wildlife Conservation s’est associé au premier site de rencontres mondial en vue d’une levée de fonds. La collecte permettra de lancer l’exploration de cours d’eau boliviens, pour tenter de trouver une femelle de son espèce, y compris encore au stade de têtard.«Nous espérons qu’il en reste, pour établir un programme d’élevage conservatoire, et sauver l’espèce», ajoute M. Munoz.En cas d’échec, Roméo connaîtrait le même sort que le célèbre «George le solitaire», dernière tortue Chelonoidis abigdoni, morte aux Galápagos en 2012, sans descendant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button