Nasser Zefzafi accusé de mensonges par l’administration pénitentiaire

0
173

Hibapress

Dans un communiqué publié par la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), ceux-ci accusent Nasser Zefzafi d’avoir menti sur ses conditions de détention.

La DGAPR a affirmé « que l’administration et le personnel de l’établissement pénitentiaire n’ont jamais maltraité l’un des détenus concernés et n’ont exposé aucun d’entre eux à une soi-disant torture et que les détenus ont eu le droit d’appeler leurs familles, ajoutant que certains d’entre eux ont même appelé et consulté leurs avocats « précise le communiqué, faisant référence à Nasser Zefzafi.

Le communiqué ne s’arrête pas là , puisque la DGAPR estime aussi que les associations défendant Nasser Zefzafi ainsi que son père « tentent à travers ces informations et allégations mensongères d’induire en erreur l’opinion publique et d’exploiter les conditions des familles des autres détenus afin d’aboutir à leurs fins et de servir des agendas qui vont à l’encontre des intérêts supérieurs de la patrie ».

Charger plus dans A LA UNE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

Visas Schengen : La France va dématérialiser les procédures

Hibapress En vue d’assurer une gestion plus efficace, la délivrance des visas par la…