LOURDES PEINES POUR LES PYROMANES D’AL HOCEIMA

Récemment, la Cour d’Appel de la ville d’Al Hoceima a condamné deux accusés impliqués dans la contestation du Hirak du Rif, suite à leurs implications dans la tentative de mettre un feu volontaire dans un immeuble d’Immzouren, où s’étaient retranchés des policiers et des éléments des Forces Auxiliaires. Le tribunal de la ville D’Al Hoceima, a statué sur la dite affaire, en prononçant des peines de prison ferme, à l’encontre du premier nommé Khalid Bouhnani allant jusqu’à 10 ans, alors que le second suspect dont le nom est Driss Bahloul à 5 ans de réclusion.
Ces condamnations viennent après la lourde peine affligée, par le même Tribunal à l’encontre d’un jeune de 19 ans,dont la sentence prononcée était de 20 ans, avait provoqué une tempête médiatique sur les Réseaux du Facebook, estimant que la sentence est exagérée, au vu de son âge.
Pour rappel, ces jugements interviennent après les événements qu’avait vécue la ville d’Immzouren le dimanche 26 mars 2017, et au cours desquelles, l’immeuble du quartier Bousslama où 72 éléments des Forces Auxiliaires, et 26 agents de la Police s’étaient retranchés, avait été la cible de pyromanes,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button