M.FARES, 1ER PRÉSIDENT DE LA COUR DE CASSATION, INITIE À UN TRIBUNAL NUMÉRIQUE: AMBITION, QUALITÉ ET CÉLÉRITÉ

Le Maroc court avec le temps et ambitionne de nouvelles stratégies tant économiques, sociales, sportives, culturelles que juridictionnelles ou il espère y mettre une nouvelle touche plus performante et d’empreinte informatique qui puisse lui ouvrir de nouveaux horizons plus équitable sur le plan de la Justice

Ainsi, le premier président de la Cour de Cassation, président délégué du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire, M.Mustapha Fares, vient d’affirmer, hier mardi, lors d’une réception en l’honneur des Magistrats nouvellement affectés à la Cour de Cassation que plusieurs performances ont été réalisées, avec à l’appui des chiffres conformes aux normes internationales en matière de durée des procès mais l’ambition est d’associer qualité et célérité, en se penchant sur plusieurs problématiques comme la notification et la mise en place du Tribunal Numérique et des délibérations électroniques

Il s’est dit donc convaincu que les nouveaux Magistrats vont adhérer sérieusement au projet des délibérations électroniques, les appelant à s’impliquer dans les grands projets et les choix stratégiques de la Cour de Cassation en matière de diffusion de la connaissance juridique et juridictionnelle, de lutte contre les pratiques négatives et de mise en place de mécanismes de dialogue et de communication.

M.Fares vient de rappeler à ces Magistrats qu’ils vont être appelés prochainement à participer activement aux colloques et forums nationaux et internationaux initiés par la Cour de Cassation et à alimenter les publications de cette juridiction par des contributions, des études et des commentaires sérieux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button