LES USA SOMMENT L’ÉGYPTE D’ANNULER L’ACCORD D’ACHAT DES CHASSEURS RUSSES SU-35 SOUS LA MENACE DE SÉVÈRES SANCTIONS. RÉACTIONS

Après leurs avertissements pour les Turcs pour qu’ils puissent ne point concorder avec les Russes, les USA se montrent davantage plus strictes avec l’Egypte qui se prépare à vouloir se procurer des Avions de Chasse SU-35 de dernière technologie

Cette information reliée par la Presse américaine semble très sérieuse et peut porter un coup dur pour les relations Egypto-américains au moment ou le ministre de la Défense Russe Sergueï Choïgou est en visite au Caire

Toutefois, et sans aller chercher midi à quatorze heure, le Secrétaire d’État américain Mike Pompeo et le chef du Pentagone Mark Esper ont exhorté, dans une lettre envoyée avant hier le 13 novembre, le ministre égyptien de la Défense à annuler l’accord sur l’achat des chasseurs russes Su-35, rapporte le Wall Street Journal.

Des informations sur ce contrat russo-égyptien portant sur la fourniture de chasseurs Su-35 au Caire ont été publiées en avril dernier dans le journal russe Kommersant. Les autorités russes ne les ont pas officiellement confirmées.

Selon les sources du journal, l’accord prévoit la livraison de «plus de deux douzaines d’appareils» pour environ deux milliards de dollars. Il serait entré en vigueur fin 2018 et les livraisons pourraient commencer dès 2020 ou 2021.

Ils ont également personnellement averti le chef de l’Armée de l’Air égyptienne des conséquences de cet accord, a précisé le document.Sauf qu’en tant qu’un des principaux importateurs d’armes russes, l’Égypte a peu de chances de succomber au chantage américain et d’acheter des Su-35, a relevé Igor Korotchenko, Directeur du Centre Mondial d’Analyse du Commerce des Armes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer