VOICI COMMENT, DÉSORMAIS,  LA DGAPR VA ÉVITER LES SUICIDES DANS SES ÉTABLISSEMENTS PÉNITENTIAIRES

L’élaboration par la DGAPR d’un Guide de prévention en matière de suicide , de tentative de suicide et d’atteinte à l’intégrité physique dans les Etablissements pénitentiaires a été lancée il y a trois ans dans le cadre d’un partenariat entre la DGPAR et l’Institut danois de lutte contre la torture, et s’inscrit alors dans le projet visant à rendre les Etablissements pénitentiaires un espace pour l’introspection et la rééducation du détenu dans l’optique de sa réintégration utile dans la société.

La DGAPR dispose aujourd’hui d’un mécanisme permettant à tous les employés d’identifier les cas de suicide potentiels de manière à contribuer à la réduction de leur nombre.

Le guide repose sur les approches sécuritaires et de requalification aux fins d’une meilleure protection de l’intégrité physique et mentale des détenus ainsi que sur le développement des capacités du personnel pour être en mesure d’identifier les personnes exposées au risque.

Cette rencontre Marocco-Danoise de la semaine dernière, au cours de laquelle les parties ont signé la convention de reconduction, a été marquée par l’organisation d’un atelier de formation au profit de 38 Directeurs d’Etablissements pénitentiaires, centré sur la mise en œuvre du guide.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button