Le Lions club Mazagan El Jadida organise un programme socio-éducatif au profit des enfants en insertion sociale

Mohamed LOKHNATI

Près de 60 enfants représentants deux centres pour enfants en situation précaire à El Jadida et Azemmour, beneficient d’une journée d’ateliers de Golf organisée par le Lion’s Club Mazagan. Cette initiative qui s’inscrit dans le cadre d’un programme d’activités durables engagé depuis trois années, vise selon les organisateurs à mettre le sport au service de l’éducation, mais aussi comme vecteur de réussites éducatives sur différents établissements scolaires d’El Jadida et son agglomération

A travers ce programme socio-éducatif organisé ce dimanche au profit des enfants en insertion sociale, le Lions Club Mazagan El Jadida table sur le Sport pour inculquer à ces enfants défavorisés l’esprit de discipline, de respect des règles de compétitions et d’être un citoyen appelé à interagir avec la société, précise Aziz Fassouane, président du Lion’s Club Mazagan d’El Jadida et de la zone cinq. Considérant le sport comme un moyen privilégiant les rapprochements et le partage, nous osons espérer par l’échange que le Sport implique, et facilite une intégration des personnes adhérant au projet, conclut Aziz Fassouane.

Sur le visage de ces dizaines d’enfants, l’on ne peut pas s’empêcher de constater des yeux qui brillent de joie et jubilent de bonheur, à l’idée de découvrir pour la première fois les ABC du Golf, un sport qui n’est à la portée de tout le monde, de vraies balles,  tees, sacs pour le petit matériel, chariot pour faciliter le transport du sac et des voiturettes de Golf.

Nous assurons à ces enfants, grâce au soutien du  » Groupe Accor  » que nous remercions à cette occasion, un suivi de séances de formation assurées par des professionnels, tous les samedis et à longueur de l’année, souligne Aziz Fassouane. L’association valorise ainsi une politique de solidarité à travers un Collectif d’Actions de Proximité. Ses actions, multiples et variées s’inscrivent, de façon durable, dans divers projets territoriaux, devait-il conclure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button