OFFICE DES CHANGES : QUAND LES EXPORTATIONS PROGRESSENT DE 5% ET LES IMPORTATIONS BAISSENT DE 1,2%

0
1,916

L’Office des Changes vient de révéler que les échanges commerciaux au titre des biens ont été marqués par une aggravation du déficit commercial de 3,1% à près de -174 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2019 contre -168,8 MMDH une année auparavant

Ce résultat s’explique par une hausse des importations (+12,1 MMDH) plus importante que celle des exportations (+6,9 MMDH), le taux de couverture est resté stable à 57,5%.

La hausse des importations de biens est imputable principalement à l’augmentation des achats de biens d’équipement (+9,08 MMDH), de demi-produits (+4,14 MMDH), de produits finis de consommation (+2,98 MMDH) et de produits alimentaires (+2,01 MMDH), les importations de produits énergétiques et de produits bruts ont reculé respectivement de 4,49 MMDH et 1,66 MMDH.

S’agissant des exportations, elles se sont établies, au titre des 10 premiers mois de 2019, à 235,2 MMDH contre 228,25 MMDH pour la même période de 2018, cette hausse fait suite à l’accroissement des exportations des secteurs notamment de l’aéronautique (+7,5%), de l’agriculture et agro-alimentaire (+5,3%) et de l’automobile (+3,3%).

Par ailleurs, la balance des échanges de services a affiché un excédent en hausse de 12,6% à 74,1 MMDH à fin octobre 2019 contre 65,8 MMDH une année plus tôt, les exportations ont progressé de 5%, tandis que les importations ont baissé de 1,2%.

 

Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

Les nouveautés de la réglementation des changes 2020 au coeur du débat à Marrakech

Hibapress “Les nouveautés de la réglementation des changes 2020 : enjeux et implications” …