Modèle de Développement : – « Le Sport est un facteur d’intégration, mais aussi d’identité », souligne Nizar Baraka, secrétaire général du Parti de l’Istiqlal

Mohamed LOKHNATI
La sollicitude, dont le Souverain entoure le sport et les sportifs, va de pair avec les efforts consentis pour l’encouragement de l’investissement, la protection des droits individuels et collectifs, la promotion de la situation de la femme et la lutte contre la pauvreté, le chômage et la précarité, indique maître Belmahi, président de l’Alliance des Sportifs Istiqlaliens.
Pour le Parti de l’Istiqlal, le Sport est un secteur pourvoyeur d’emploi et d’exploits. Il est également générateur de richesses avec des chantiers d’investissements lourds et des événements sportifs d’envergure. C’est pourquoi l’Istiqlal entend aujourd’hui redoubler ses efforts, afin de permettre la vulgarisation des idéaux sportifs, l’élargissement de la base des pratiquants, la dotation des sportifs des droits sociaux  et la mise en place d’infrastructures adéquates, devait-il préciser.
Aussi pour le SG du Parti, Me Nizar Baraka “le sport n’est plus conçu  comme un loisir physique, mais une combinaison d’éléments qui se chevauchent et interagissent avec les concepts de santé, économie, politique, société, culture et environnement.”
« Le Sport de nos jours touche une majorité de la population et constitue une valeur essentielle dans l’organisation de la vie dans notre société qui mérite d’être reconnue en tant que telle « , a déclaré en préambule Me Nizar Baraka , qui ajoute que « Le Sport est un facteur d’intégration, mais aussi d’identité. Il a un rôle social », a-t-il encore précisé.
Pour Me  maître Belmahi Mohamed, President de l’Alliance des Sportifs Istiqlaliens , si la constitution marocaine accorde  un large éventail de libertés, y compris la démocratisation des pratiques sportives, l’éducation sur les principes de citoyenneté, de paix et de coexistence, afin de s’intégrer de manière positive dans la société et de participer à la promotion de la véritable image du Maroc dans les forums internationaux, le sport n’a toujours pas de plan national qui clarifie les devoirs de toutes les parties et réponde à la réalité et aux aspirations de la société marocaine.
Cela ne sera possible que par l’inclusion du sport dans les objectifs du projet de développement marocain, à l’instar d’autres chantiers .
Aujourd’hui, souligne le président de l’Alliances des Sportifs Istiqlaliens, la nomination de M. Chakib Benmoussa à la tête du Comité consultatif chargé de formuler un nouveau projet de développement, tombe à point nommé.
Le mouvement sportif, précise maitre Mohamed Belmahi,  insiste pour que le sport soit un facteur majeur et bénéfique au sein du projet, afin de développer et d’améliorer la qualité des performance et de la formation des cadres, et permettre au sport d’accompagner le rythme de la renaissance culturelle, économique, politique et par le biais du Sport .Sa place est primordiale , car elle œuvre pour le renforcement et rayonnement dans notre pays.
Par conséquent, le sport et ses multiples bienfaits ont toujours été continus et ouverts à toutes les couches de la population marocaine, en particulier aux jeunes.
M. Chakib Benmoussa saura rendre au sport la considération qu’il mérite, en l’intégrant dans le projet du nouveau  projet du modèle de développement, tel que le voulait Sa Majesté le roi Mohammed VI que Dieu le glorifie. « Aussi, nous avons toujours considéré que les grandes affaires du pays devaient être traitées dans le cadre d’une approche participative et inclusive pour garantir l’implication de toutes les forces vives de la nation . « Nous tenons à souligner la portée nationale du travail de la Commission et de ses futures recommandations ; le modèle de développement auquel nous aspirons s’affirmera comme authentiquement marocain… », a déclaré le Souverain dans son discours prononcé à l’occasion du 20e anniversaire de son accession au Trône, le 29 juillet dernier.
Soucieux de contribuer d’une manière aussi efficiente qu’incontournable à ce grand chantier national et assurer son succès, le Parti de l’Istiqlal a préparé et élaboré en étroite collaboration avec ses militants un document de 70 pages, une sorte d’état des lieux reprenant les forces mais aussi et surtout les les forces et handicaps  du Sport au Maroc.
Il s’agit d’un bel ouvrage intitulé « Sport et Développement Durable: Pour une stratégie nationale ». Le livre s’articule autour de 9 principaux axes. Il s’agit de la consommation et production durable; L’éducation, Formation et Recherche; La Gouvernance; Le changement climatique et Energies; Le Transport et Mobilité Durable; Le Maroc: Pionnier des Energies Renouvelables; La Santé et Développement Sociale du Sport; le sport Scolaire et les Défis Internationaux en matière de Développement Durable .
Pour l’Alliance des Sportifs Istiqlaliens,  » il faut plus d’implication des Collectivités Territoriales , une priorité politique à l’heure de la régionalisation: « Infrastructure, formation et mode de financement : la trilogie gagnante »
Pour étayer ses revendications le Parti présente de nombreuses exemples, comme celui des infrastructures. Sans vélodrome, ou structure couverte pour entrainement de Beach Volley , ces deux disciplines olympiques ne pourront être pratiquées de façon efficace. Idem pour les Piscines, sans piscines dignes de ce nom le Maroc est privé de champions …
La recherche scientifique est un élément non négligeable. En dressant un parallèle avec les autres pays africains, on constate que la part des revenus des loteries nationales avoisinent les 56% au Maroc,dont une grande partie devra être consacrée à la recherche scientifique dans le domaine sportif pour que nos champions  puissent concurrencer sur le plan international .
Le Sport à l’Ecole, le sport de compétition, le sport de l’élite, la formation des entraîneurs et cadres ou encore la médecine du Sport et la couverture sociale sont aussi des domaines dans lesquels des améliorations sont nécessaire. Pour les décideurs du Sport marocain ( communes, état, mouvement sportif, médias , Comité olympique, fédérations, etc., ) l’heure est avant tout à la coordination avant de fixer les orientations pour l’avenir.
La pérennité du Sport est à ce prix
Dans la même optique, les initiatives de solidarité internationale, de promotion de la paix à travers le Sport peuvent être un moyen de rapprocher les peuples, par-delà les inégalités  .
C’est le leitmotiv du Maroc de demain!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button