CONFÉRENCE DE PRESSE : LE FRANC PARLER DE REGRAGUI QUI S’ATTAQUE OUVERTEMENT À UNE CERTAINE PRESSE. LES RAISONS

BABA- HIBAPRESS

Lors de la Conférence de Presse d’après FUS-MAT, Hoahid Regragui n’est pas allé par quatre chemins pour sortir son artillerie lourde, encore une fois de plus, pour bombarder comme il faut une certaine presse qui «  nuit au club FUS avant de nuire à ma personne » disait-il en allant directement au charbon pour attaquer ouvertement ceux qui ne cherchent nullement à mieux partir découvrir l’information adéquate mais qui font le mauvais détour pour ne relater que le faux et cela n’a pas du tout plu au coach du FUS qui n’a pas voulu faire passer l’occasion sans vouloir remettre les pendules à l’heure :

« Je pèse mes mots et je sais ce que je dis, il y a certains journalistes de la Radio et Ecrite qui cherchent à tous prix à vouloir perturber la marche du club FUS avec des diffamations et autres informations erronées tout en s’approchant de certains joueurs délaissés qui leur racontent du n’importe quoi et c’est évident quand on est laissés pour compte on saute sur tout et on comprend leurs réactions. Vous savez j’allais faire venir ici tous les joueurs pour qu’ils vous disent leurs vrais impressions, les réelles qui existent au sein du club FUS ou ils jouissent de l’égalité des chances et vivent dans une Discipline parfaite.

Ces journalistes n’ont jamais pris la peine de venir voir de plus près l’environnement saint dans lequel nous travaillons et je leur dit que le FUS n’est pas un club de sacres mais un club de formation au vu de l’âge compact de nos joueurs qui ne dépasse aucunement les 24 ans, en plus notre vraie joie et de voir le FUS permettre à ces jeunes de sa formation d’aller remplir les rangs de clubs huppés d’Europe ou ailleurs et nous considérons cela comme un immense acquis pour le club dont la politique des jeunes est sa priorité et non la Ligue des Champions ou la Coupe CAF

Je le dis et je le répète, on n’est pas le WAC ou le Raja, laissez nous tranquille, laissez nous travailler dans notre intimité sans trompettes ni gouals et cessez de dire des bêtises sur le FUS car le FUS est un grand club qui a sa Discipline qui lui est propre, sa politique de durabilité dans le vrai sens et on est là jusqu’à réaliser complètement tous nos objectifs sur lesquels on s’est basé et dont on est absolument sur et certain dans le calme et la sérénité totales

Il est donc clair que Regragui se sens visé par certains qui lui font tourner la corde autour du coup à chaque sortie, peut-être dans une certaine vision bien déterminée mais sachant la force qui anime Regragui et le bon sens des dirigeants du FUS, il est pleinement exclu qu’un quiconque journaliste « non conforme avec l’éthique journalistique » puisse avoir raison de cette Entité qui ne jure que par sa pensée à elle et non des autres. Toute autre chose n’est que bavardage !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button