LA SIESTE, CAUSE PRINCIPALE D’ACCIDENTS VASCULAIRES CÉRÉBRAUX ?

La « Qayloula » est une de nos préférables traditions dont on ne peut s’en passer sauf accident majeur car cette habitude nous permet de mieux nous reposer et peut nous garantir une quiétude dont nous avons énormément besoin

Aujourd’hui il semble que les choses ont véritablement changé et que peut de personnes se permettent ainsi une telle attitude, qui s’efface peu à peu des tablettes quotidiennes de tant de gens

Toujours est-il, des chercheurs de l’Université des Sciences et des Technologies de Huazhong à Wuhan, en Chine, ont révélé que les personnes qui dorment pendant la journée ou neuf heures et plus encore la nuit ont un risque accru d’accident vasculaire.

Ils sont arrivés à cette conclusion dans une étude, publiée dans le journal médical Neurology de l’Académie américaine de neurologie, mercredi 11 décembre.

Selon l’étude, pour parvenir à cette découverte, les scientifiques chinois ont mené une expérience qui a duré six ans et a impliqué près de 31.700 personnes âgées en moyenne de 61,7 ans n’ayant pas connu par le passé d’accidents vasculaires cérébraux ou d’autres problèmes de santé similaires.

Les participants, tous des employés à la retraite d’une entreprise en Chine, ont passé les examens médicaux de base et ont rempli des questionnaires lors de l’inscription et pendant le suivi.

D’après les résultats du questionnaire, 8% des participants dormaient 90 minutes ou plus pendant la journée et 24% dormaient neuf heures ou plus la nuit. L’étude indique que les individus du deuxième groupe ont subi des accidents vasculaires cérébraux 23% plus souvent que ceux qui dormaient de sept à huit heures par nuit. Parallèlement, dans le cas de ceux qui dormaient longtemps et pendant la journée, l’accident vasculaire cérébral arrivait même 85% plus souvent.

Les scientifiques ont précisé que leur étude montre une corrélation et non un lien de causalité, entre les longues siestes et la durée du sommeil avec l’AVC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer