France : le gouvernement « déterminé » à mener à bien son projet

Hibapress

Le premier ministre français Édouard Philippe a fait part, mardi devant l’Assemblée nationale, de sa « détermination totale » à aller de l’avant dans le projet de réforme des retraites, fortement contesté par les syndicats.

« Ma détermination, celle du gouvernement, celle de l’ensemble de la majorité est totale », a indiqué le chef de l’exécutif français, qui s’exprimait à la veille de la reprise des discussions avec les centrales syndicales.

Philippe avait présenté mercredi dernier la structure générale de la réforme du régime des retraites, qui porte tout particulièrement, sur la fin des régimes spéciaux, la mise en place d’un système universel à points indexés sur les salaires et un âge d’équilibre à 64 ans.

Le projet est fortement contesté par les syndicats qui se mobilisent depuis le 5 courant à travers notamment des rassemblements et des manifestations partout en France et une grève dans les transports en commun qui se poursuit pour la 13 journée consécutive.

Selon le premier ministre, la détermination du gouvernement « est totale sur la création de ce régime universel et sur la nécessité de faire prévaloir l’équilibre du système futur et la remise à l’équilibre du système actuel ».

Ce mardi, la France vit au rythme d’une nouvelle journée de manifestations contre ce projet, à l’appel de l’ensemble des centrales syndicales, déterminées à maintenir la pression sur le gouvernement, à l’approche des fêtes de Noël, afin de l’obliger à retirer son projet controversé.

Le 5 décembre avait vu défiler plus de 800.000 personnes en France, selon le ministère de l’Intérieur, et 1,5 millions de personnes, d’après les syndicats. Le 11 décembre, la mobilisation avait rassemblé 339.000 manifestants, selon le département de l’Intérieur, et plus de 800.000, selon les syndicats.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button