Le ministère de la Santé retire les médicaments contenant de la « Ranitidine »

Hibapress

La direction des médicaments et de la pharmacie relevant du ministère de la Santé a décidé, sur la base de rapports d’agences étrangères sur cet antihistaminique qui inhibe la production d’acide gastrique, de retirer tous les médicaments contenant ladite substance jusqu’à s’assurer qu’elle ne représente aucun danger.

C’est ce que rapporte le quotidien arabophone « Al Massae », dans sa livraison du lundi 23 décembre. La direction va mener les enquêtes nécessaires, via le laboratoire national de contrôle des médicaments, pour s’assurer de la conformité de ces médicaments avec les standards internationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button