Lancement de la Plateforme Internationale de Défense et de Soutien au Sahara Marocain

Hibapress

Près de 3000 personnalités appartenant aux milieux universitaires, médiatiques, et de la société civile venant de 155 pays différents et des cinq continents ont lancé la Plateforme Internationale de Défense et de Soutien au Sahara marocain, une structure indépendante, flexible et autonome dont la raison d’être est de porter la voix des populations du Sahara marocain et leur vision du développement de leur région et de leur avenir.

Participant pleinement dans toutes les sphères de la vie politique, économique et sociale de leur pays et de leur région, les populations du Sahara marocain sont souvent confrontées à des campagnes de dénigrement et de mystification menées par l’Algérie et son appendice, le « polisario », qui prétend parler en leur nom alors même qu’il ne jouit pas de la moindre légitimité et qu’il accuse de jour en jour de nombreux désaveux.

La Plateforme entend amplifier et relayer le récit des populations du Sahara marocain, que l’Algérie et ses proxys cherchent à étouffer : le récit d’un Sahara en mouvement, jouissant d’institutions libres et démocratiques et vivant dans la sécurité, la stabilité et la prospérité, et d’un Maroc acteur de paix, de démocratie et de développement dans son Continent et dans le monde.

Les personnalités de la Plateforme feront entendre ce récit au sein de la société civile, des médias et des universités, ainsi que sur les réseaux sociaux. L’objectif ultime de ces personnalités est celui de forger une vision partagée avec leurs interlocuteurs autour du rôle du Maroc comme havre de paix, de stabilité et de développement dans son continent et dans le monde, et de son engagement à mettre un terme définitif au différend régional sur le Sahara marocain.

Elles le feront sur la base de données factuelles et vérifiables. Une dizaine de personnalités, venues des quatre continents, ont pu découvrir par eux-mêmes et in situ les efforts que le Maroc entreprend en faveur du développement de la région du Sahara. Elles ont pu tenir des rencontres libres avec les élus locaux et les Présidents des régions du Sahara, et effectuer des visites aux chantiers de développement structurants du Sahara marocain.

La prochaine étape sera de relayer et de dialoguer autour de cette vision alternative de la région du Sahara marocain à travers la production d’ouvrages, d’articles, et de contenus audiovisuels à travers le monde. Il s’agit pour la Plateforme de jeter des ponts avec différents publics pour faire connaître les réalités vécues des populations sahariennes du Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer