RONI AL SHEIKH NE LACHE POINT NETANYAHU,AYELET CHAKED INTERVIENT

Roni Al Sheikh, le Chef de la Police israélienne n’est pas prêt de lâcher du lest dans l’Affaire dans laquelle est poursuivi le Premier ministre Netanyahu.Il tient toujours le fils et semble vouloir aller jusqu’au bout tant que la police israélienne a recommandé mardi l’inculpation du Premier ministre Benjamin Netanyahu pour corruption dans deux affaires, après deux ans d’enquête.
La décision de mettre officiellement en examen le Premier ministre dépend désormais du Procureur Général. La ministre de la Justice Ayelet Shaked, a de sa part, affirmé qu’un Premier ministre inculpé officiellement n’était pas obligé de démissionner.La Cour Suprême a rejeté lundi une requête visant à empêcher la police de recommander des charges contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu à l’issue d’une année de deux enquêtes parallèles sur les faits de corruption présumés.
« Il n’y a aucune raison d’intervenir », a estimé le jugement du Tribunal lors d’un appel déposé par l’avocat Yossi Fuchs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button