AL HOCEIMA: LES PROJETS DE «MANARAT EL MOUTAWASSIT» ONT LE VENT EN POUPE

Les projets de développement multisectoriel d’Al Hoceima viennent de connaître un nouveau coup d’accélérateur. C’est ce qui ressort d’un rapport d’évaluation qui vient d’être présenté lors d’une réunion à Rabat, présidée par le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit.

 

Les projets programmés dans le cadre de la stratégie de développement d’Al Hoceima, «Phare de la Méditerranée», avaient connu de sérieux retards d’exécution ces dernières années. Il a fallu un rapport soumis au roi sur les dysfonctionnements et responsabilités qui ont freiné ces projets pour que le cocotier soit vigoureusement secoué.

 

Le «séisme politique», marqué par le renvoi de plusieurs ministres et hauts responsables, qui s’en est suivi est déjà en train de donner des résultats probants. Ainsi, Al Ahdath Al Maghribia de ce vendredi 15 décembre nous informe qu’une réunion vient de se tenir à Rabat pour faire le point sur le suivi de ces projets.

 

C’est en présence des ministres de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, et de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, que le gouverneur d’Al Hoceima, Farid Chourak, a dressé un état des lieux, selon lequel les projets initiés dans la province avancent bien, en total respect de l’échéancier qui leur a été fixé

 

Selon F. Chourak, le programme de développement «Manarat El Moutawassit» (2015-2019) vise à «renforcer les infrastructures de base dans la région, à promouvoir l’environnement social et la mise à niveau territoriale, sans oublier le développement culturel».

 

Chiffres à l’appui, le gouverneur d’Al Hoceima a précisé que dans le domaine de la santé, à titre d’exemple, et sur les 35 projets qui étaient programmés, pour une enveloppe de 462,6 millions de dirhams, 23 projets ont été entièrement achevés, 13 sont en voie d’exécution, alors qu’un seul projet est encore au stade du démarrage.

 

Il en est de même pour les projets concernant les domaines social, agricole, éducatif, culturel, sportif, de l’eau, de la formation professionnelle et de l’aménagement du territoire où quasiment la majorité des projets ont été réalisés ou sont en bonne voie de l’être.

 

Aziz Akhannouch s’est félicité que la «majorité des travaux avancent selon les délais fixés», en attendant la prochaine réunion, dans trois mois, en vue d’évaluer les résultats des projets actuellement en cours d’exécution ou qui n’ont pas encore démarré à ce jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer