ESPAGNE/ CONGRÈS DES DÉPUTÉS : PEDRO SANCHEZ DEVRA ATTENDRE DEMAIN POUR ESPÉRER DEVENIR PRÉSIDENT DU GOUVERNEMENT AYANT PERDU SON 1ER VOTE HIER PAR 166 CONTRE 176. LES FAITS

L’Espagne est au tournant d’une petite histoire au niveau politique intérieure ou l’investiture du président du gouvernement sortant a été tout simplement rejetée par le Congrès des Députés et n’a pas eu le succès escomptée, du moment que Pedro Sanchez n’a pas pu obtenir le score essentiel qui puisse lui permettre de s’investir.

Il a donc à attendre demain pour pouvoir espérer revenir au score et reprendre son poste meme au détriment d’un quelconque compromis

Bien que les 166 Députés du PSOE, Unidas Podemos (Extrême gauche), Parti Nationaliste Basque (PNV), Mas Pais, Equo, Compromis, Teruel Existe, Nueva Canarias et du Bloc Nationaliste Galicien (BNG) se sont prononcés en faveur de l’investiture de M. Sanchez, ce dernier n’a pas réussi à obtenir la majorité absolue des 176 voix requises lors de ce premier vote d’investiture, puisqu’il n’a pas eu l’aval des 165 Députés du Parti Populaire (PP, droite), Ciudadanos (Centre droit), Vox (Extrême droite), JxCat (Ensemble pour la Catalogne), Candidature de l’Unité Populaire (CUP), Coalition Canarienne (CC), Parti Régionaliste de Cantabrie (PRC), Foro de Asturias et de l’Union du Peuple Navarrais (UPN).

18 Députés de la Gauche Républicaine de Catalogne (ERC) et de la Coalition Basque «EH Bildu» se sont, quand à eux, abstenus.

Un second vote est prévu demain mardi à partir de 12 h 45 (heure locale) durant lequel une majorité simple suffira à Pedro Sanchez pour être investi à la tête de l’Exécutif espagnol, ce qui mettra fin à huit mois de blocage politique.

Y arrivera-t-il? Tout les pronostics sont en sa faveur

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button