RÉPONDANT À L’ALGÉRIE : VOICI LES POINTS FORTS DU MAROC SUR LE DOSSIER DE LA LIBYE .   

Le Maroc, à travers son ministre des Affaires Etrangères vient de sortir de son silence sur le dossier de la Libye, bien que tard après le mouvement observée auprès de nos voisins de l’Est juste après l’avènement de Tebboune qui s’est précipité pour monter sur cette Affaire mais, force est de constater qu’il n’est jamais tard pour bien faire !

Donc, notre ministre Nasser Bourita a réagit en mettant sur le desk des points qu’il considère essentielles et vitales pour que ce dossier libyen soit résolu à sa juste valeur

Ainsi les points clés sur lesquels compte M. Bourita se situent comme suit :

– Le Royaume du Maroc exprime sa profonde préoccupation suite à l’escalade militaire en Libye.

– Le Royaume du Maroc rejette toute intervention étrangère, y compris une intervention militaire dans le dossier libyen, quels que soient ses fondements, ses motifs et ses acteurs.

– Les interventions étrangères n’ont fait que compliquer la situation en Libye, éloigner les perspectives d’une solution politique dans le pays, ancrer les conflits internes et menacer la paix et la sécurité dans la Région du Maghreb dans sa globalité.

– Il n’existe pas de solution militaire au conflit en Libye. La résolution de ce conflit ne peut être que politique et consiste en un consensus entre les différentes factions libyennes dans le cadre de l’intérêt suprême de la Libye et du peuple libyen.

– Cette solution politique passe par une étape transitoire selon les dispositions de l’Accord politique de Skhirat, à travers la consolidation de cet Accord et son amélioration si nécessaire.

– La Libye ne peut se transformer en un “fonds de commerce” politique au service des conférences et réunions diplomatiques, au lieu de servir les besoins vitaux du peuple libyen, en matière de paix et sécurité.

– La responsabilité de la Communauté internationale consiste à accompagner la Libye dans le processus d’un Accord politique et l’éloigner des tractations des agendas étrangers qui ne prennent pas en considération l’intérêt suprême du peuple libyen.

– Le Royaume du Maroc appelle, encore une fois, à la bonne évaluation, à la retenue et au respect de l’intégrité territoriale de la Libye et de l’intérêt du peuple libyen.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button