SAHARA MAROCAIN/ BOUCHRAYA REPRÉSENTANT DU polisario EN FRANCE : “LA RÉSOLUTION DE L’ONU UN REVERS ET LE polisario PLUS ARMÉ QUE JAMAIS AU PLUS GRAND NIVEAU”

0
1,088

Et voilà encore une fois de plus le polisario qui sort de sa tente pour aller chercher à vouloir se faire voir de nouveau cherchant prétexte sur la dernière Résolution de l’ONU et voulant montrer ” sa force militaire” pour espérer se mettre en évidence au moment ou ce polisario est déjà mort et enterré car l’Initiative Marocaine de l’Autonomie a eu l’aval non seulement de l’ONU mais du monde entier qui a finalement compris ou réside la solution adéquate pour ce conflit perpétré ar l’Algérie

Aujourd’hui c’est au tour d’un soi-disant représentant du polisario en France qui veut monter au créneau contre l’ONU et le Maroc mais en vain, la vérité est déjà connue: le fiasco polisarien total

Aussi, dans une interview accordée au « Quotidien de Nouakchott », Oubi Bouchraya le représentant du polisario en France, a soutenu que le polisario n’acceptera jamais la poursuite de cette situation de blocage, après avoir perdu tout espoir dans la capacité de l’ONU à remplir ses obligations et son échec à faire avancer le processus de règlement comme convenu à la veille de la signature de l’accord de cessez-le-feu le polisario et le Royaume du Maroc.

Oubi Bouchraya a réitéré l’appel du polisario pour la nomination d’un nouveau médiateur des Nations Unies pour le Sahara et la prise de mesures pratiques pour sortir le processus de règlement de l’impasse actuelle.

Le responsable du polisario est revenu sur la récente Résolution du Conseil de Sécurité des Nations Unies, adoptée fin octobre de l’année dernière, indiquant que c’était un « véritable revers » pour le dynamisme prometteur déclenché par l’envoyé personnel du Secrétaire Général des Nations Unies, l’ancien président allemand Horst Kohler pendant son mandat de médiateur de l’ONU.

La Résolution du Conseil de Sécurité prévoyait le renouvellement de la MINURSO pour une année, ce qui a incité le polisario, ajoute Oubi à publier une déclaration le 30 octobre dernier, pour réévaluer et réexaminer sa participation dans le processus de règlement dans sa forme actuelle.

Il a précisé que pour  le polisario, l’option de la lutte armée n’est pas un document qui est agité, mais plutôt une option stratégique qui n’a jamais quitté le centre de l’action, notant, à l’occasion, que « malgré l’accord de cessez-le-feu en vigueur dans la région depuis près de trois décennies, la formation et l’équipement de l’armée du polisario sont restés au centre de son programme et de son intérêt, ce qui le rend aujourd’hui à un niveau pour relever le défi de diriger à nouveau la lutte armée si nécessaire ».

Oubi Bouchraya a également rappelé que Brahim Ghali, a appelé récemment l’ONU à « faire plus d’efforts pour restaurer la confiance » du polisario dans le processus de paix de l’ONU au Sahara.

 

 

Charger plus dans Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

ENFIN ! LE MAROC BOUGE ET MET LAAYOUNE ET DAKHLA EN AVANT PREMIÈRE SUR L’ÉCHIQUIER MONDIAL SUR TOUS LES PLANS

BABA+ MAP Désormais, Laàyoune tout aussi bien Dakhla sont appelés très prochainement à con…