Master en information: 1er accord académique entre l’université du Caire et un Institut Marocain de journalisme, gestion et de technologie

Mohamed LOKHNATI

En présence d’une délégation de l’ambassade du Maroc en Égypte, représentée par l’attaché d’information Drissiya Bourika, et l’attachée culturelle, Maryam Zaidani, un accord de coopération a été entériné mercredi 8 janvier 2020, entre la faculté d’information de l’Université du Caire et l’Institut marocain de journalisme, de gestion et de technologie. Plusieurs médias égyptiens ont attaché une l’importance particulière à cet événement, comme Al-Ahram, le 7ème jour, Masrawy, Al-Wafd, Al-Fajr et Al-Naba, etc. Les responsables de l’Université du Caire ont selon ces tribunes, mis en exergue, l’intérêt que revêt ce premier protocole de coopération académique en la matière entre le Maroc et l’Égypte

 La cérémonie abritée par la salle Ahmed Lotfy El-Sayed, philosophe égyptien et fondateur de l’Université du Caire, s’est accompagnée par la réception du Dr Mohamed Othman El-Khasht, président de l’Université du Caire, dans son bureau à la délégation de l’ambassade du Maroc, ainsi qu’à des responsables de l’Institut du journalisme, de la gestion et de la technologie au Maroc..
À cette occasion et selon certains médias égyptiens, le Dr Mohammed Othman Al-Khasht, a passé en revue la profondeur des relations culturelles et civilisationnelles séculaires entre l’Égypte et le Maroc
 
 Le Dr Hiba Nouh, vice-présidente des affaires de l’éducation et des étudiants, a pour sa part souligné que les relations égypto-marocaines étaient caractérisées par la force et l’harmonie depuis des siècles, notant que la Faculté de l’information est l’une des meilleurs de l’Université du Caire et a atteint sa position distinguée grâce aux efforts de ses professeurs, ainsi qu’aux cadres formés sui servent aujourd’hui une large communauté de médias, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de l’Égypte..
 
 De son côté, le Dr Howaida Mostafa, doyen de la Faculté d’Information, a annoncé qu’il s’agissait du premier protocole de coopération académique entre le Maroc et l’Égypte, ajoutant que la coopération représente une partie importante dans le domaine du développement des études supérieures à la Faculté d’Information et de son ouverture aux autres cultures.
 
 Elle a attiré l’attention sur le fait que l’idée de cet accord a commencé il y a un an et a traversé de nombreuses étapes, réunions et échanges de vues, et vise à octroyer à l’étudiant un master professionnel qui lui permet grâce à la faculté d’information,
 d’obtenir un certificat professionnel, académique et scientifique, mais aussi d’un aspect professionnel en terme de gestion, grâce à l’institut de  Journalisme, de gestion et de technologie.
 Le Dr Mustafa Moustaataf, directeur de l’Institut de journalisme, de gestion et de technologie au Maroc, a déclaré que l’Université du Caire a une longue histoire scientifique et culturelle, et que le choix de la Faculté d’information pour signer le protocole de coopération est dû à deux raisons. La première est que l’Égypte était et est toujours le plus proche pays frère du Maroc sur le plan civilisationnel, culturel et humanitaire, et la deuxième raison est parce que la faculté d’information de l’Université du Caire est considérée comme l’une des plus prestigieuse universités de l’information  de la zone arabe.
 

 Et le Dr Mustafa a estimé que cet accord constituera un pont de communication continue pour l’organisation de conférences, l’échange d’expériences et l’organisation de seances de formation et contribuera à fournir des cadres qui participeront à la création d’une scène médiatique arabe distinguée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer