Une 2e station de dessalement d’eau de mer verra le jour à Laâyoune

0
179

Hibapress

La ville de Laâyoune sera dotée, avant fin juin 2021, d’une deuxième station de dessalement de l’eau de mer d’une capacité de 300 L/s pouvant satisfaire les besoins de la population locale jusqu’en 2040, a annoncé le directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEEP), Abderrahim Hafidi.

Hafidi, qui prenait part vendredi à Laâyoune au conseil d’administration de l’Agence du bassin hydraulique de Laâyoune-Sakia El Hamra, a indiqué que ce projet vient s’ajouter à la première station de dessalement de mer inaugurée en 1995 d’une capacité de 300 L/s.

Dans une déclaration à l’agence MAP, il a ajouté qu’un deuxième projet verra le jour prochainement à Laâyoune et concerne la réalisation d’une station de traitement des eaux usées pour une capacité de 18.600 m3/jour, précisant que ce projet qui sera livré en 2020 donnera une forte impulsion au développement de cette ville, en particulier l’aménagement des espaces verts.

Le directeur général de l’ONEEP a également fait savoir que les travaux de réalisation d’une station de dessalement de l’eau de mer à Dakhla seront lancés prochainement en vue de satisfaire les besoins en eau des populations de la région Dakhla-Oued Eddahab .

Charger plus dans A LA UNE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À Découvrir Aussi

Iran: l’ayatollah Khamenei minimise les manifestations anti-pouvoir

Hibapress / AFP Le guide suprême de l’Iran, l’ayatollah Ali Khamenei, a mainte…