MARRAKECH : LE POT DE VIN DE 110 000 DH POUR UN PRÉSIDENT D’UNE COMMUNE RURALE

La Brigade Régionale de la Police Judiciaire de Marrakech a ouvert, hier mardi, une enquête sous la supervision du Parquet compétent au sujet d’actes criminels attribués au président d’une Commune rurale des environs de Marrakech, pour son implication présumée dans une affaire de corruption.

Le mis en cause a été interpellé en flagrant délit de réception de la somme de 110.000 dh, en guise de pot-de-vin, qu’il aurait exigée d’un Marocain résidant dans un pays européen en contrepartie d’un service administratif.

Le suspect avait demandé à la partie plaignante de lui remettre la somme d’argent saisie en échange de la délivrance d’un permis de construire dans un Cercle relevant de la compétence territoriale du prévenu.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du Parquet compétent, afin d’élucider ses tenants et aboutissants.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button