El Otmani : « la lutte anti-corruption au centre de l’amélioration du climat d’investissement »

Hibapress

Le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a indiqué, mardi à Rabat, que l’aboutissement des efforts de lutte contre la corruption est de nature à stimuler la dynamique du développement et contribuer à l’amélioration du climat d’investissement.

Répondant à une question centrale sur « la stratégie nationale de lutte contre la corruption », lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale à la Chambre des conseillers, M. El Otmani a affirmé que « la réussite des efforts de lutte contre la corruption contribue à la réalisation du développement escompté, à l’amélioration du climat d’investissement et des affaires ainsi que du niveau de vie des citoyens, ce qui requiert une vision unifiée impliquant tout le monde ».

Il a dans ce contexte mis en avant l’engagement volontariste de l’exécutif dans la lutte contre la corruption au regard des méfaits sur la société en tant qu’un des principaux obstacles au développement et à la stabilité de tout pays, exprimant la disposition du gouvernement à œuvrer pour endiguer ce phénomène sous toutes ses formes.

Le combat contre un tel phénomène doit se faire loin de toute exagération ou généralisation, a-t-il relevé, faisant remarquer que le Royaume, ayant pris conscience tôt des dangers de la corruption à tous les niveaux, s’est engagé résolument dans la lutte contre ce phénomène et a placé cette bataille au cœur de ses préoccupations.

A ce propos, il a rappelé la promulgation de la convention de l’ONU sur la lutte contre la corruption en 2007 et de la convention arabe sur la corruption, la consécration d’un titre de la Constitution de 2011 à la bonne gouvernance et la création d’institutions constitutionnelles à cet effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer