La Géothermie au Maroc : Potentiels pour le développement économique des Régions

Mahyaoui Abdelkrim
Monsieur Aziz RABBAH, Ministre de l’Energie, des Mines et de l’Environnement, a présidé, mercredi 29 janvier 2020, au siège du Ministère, un atelier de travail dédié à la présentation des potentialités de la géothermie au Maroc ainsi que ses perspectives.
Cette rencontre a été marquée notamment par la participation de Mme Amina BENKHADRA Directeur Général de l’ONHYM, de M. Mohammed GHAZALI Secrétaire Général du Département de l’Energie et des Mines ainsi que des représentants des Départements Ministériels et des organismes publics en l’occurrence, le Ministère de l’Intérieur, le Ministère  de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, l’ONEE, l’OCP et Masen.
Cet atelier a vu la présentation des études qui ont été menées par l’ONHYM en termes des principes et usages de la géothermie, d’une synthèse sur les potentialités géothermiques au Maroc notamment dans la Région de l’Oriental, ainsi qu’une étude sur les potentialités géothermiques dans les provinces du Sud.
Ainsi il a été précisé qu’à partir de 2012, l’ONHYM a inscrit le projet de géothermie dans ses programmes de recherche, afin de vérifier les hypothèses géologiques avancées des zones potentielles et délimiter les aquifères potentiels dans les sites jugés favorables. Plus de 1500 points d’eau ont été inventoriés et intégrés. La synthèse des potentialités géothermiques du Maroc a permis de mettre en évidence un potentiel géothermique important. Deux zones potentielles ont été ciblées pour des études de détail à savoir le Maroc Nord–oriental et les bassins de Tarfaya–Laayoune–Dakhla dans les Provinces du Sud.
L’intérêt accordé à ces ressources réside dans l’importance et la multitude de leurs utilisations notamment en usage direct (chauffage domestique, élevage de bovins et ovins, cultures sous serres, chauffage des sols, balnéothérapie, aquaculture) et dans la production d’électricité de source propre et sécurisée contribuant ainsi à la diversification de la production d’énergie.
M. le Ministre a souligné la nécessité d’étudier les moyens de créer des partenariats avec les régions afin d’adopter des mécanismes de promotion  des investissements dans la géothermie ayant un impact socio-économique important en termes de tourisme, agriculture et source de création d’emplois au profit des régions concernées.
Au terme de cet atelier M. Aziz RABBAH a demandé l’instauration d’un comité technique de la géothermie qui devra se réunir périodiquement et qui sera piloté par l’ONHYM et qui et composé de représentants de l’ensemble des acteurs et Départements concernés dans le but de dresser une feuille de route des potentialités de développement de la géothermie au Maroc dans les différents domaines notamment le tourisme, l’agriculture, la production d’électricité à l’horizon d’avril 2020.
M. RABBAH a demandé également d’explorer les opportunités offertes par la géothermie notamment à travers les retours d’expériences des pays qui ont eu des avancées en la matière.
Ainsi, il a été décidé l’organisation d’un atelier prochainement en partenariat avec les acteurs concernés dans l’objectif d’explorer les potentialités et perspectives du Royaume dans la géothermie dans le cadre du renforcement de la gestion durable des ressources naturelles dont recèlent le sol et le sous-sol marocain, conformément aux directives Royales dans ce sens.
Par ailleurs, il est à signaler que le Département de l’Energie et des Mines est en train d’élaborer un texte réglementaire relatif à la géothermie en vue de développer les domaines de l’exploration, de la recherche et de l’exploitation des nouvelles  potentialités géothermiques du Royaume.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer