APPELLE A LA MÉFIANCE DANS LES MÉDIAS AFRICAINS

L’universitaire et chercheur franco-égyptien Samir Amin a invité les professionnels africains des médias à faire preuve de « plus de rigueur et de méfiance » dans le traitement qu’ils font des « informations de deuxième main ».Les médias, au regard de la manière dont ils fonctionnement actuellement, « sont intégralement subordonnés aux classes dirigeantes », a soutenu le professeur Amin, économiste de formation.Il intervenait lors d’une conférence publique sur « la mondialisation dans ses formes contemporaines », mercredi, au Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI) de l’Université de Dakar.Selon Samir Amin, « c’est toujours la même chose qui est dite et reprise par les autres sans au préalable une domestication ». Aussi appelle-t-il les médias africains à cultiver « l’esprit critique pour mieux discerner le fait du commentaire dans les médias occidentaux ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button