FIFA-CAF : FATMA S’EN VA, LES RÉFORMES RESTENT. VOICI LES NOUVELLES MESURES IMPOSÉES PAR LA FIFA À EXÉCUTER PAR LA CAF

La mission de Fatma Samoura (FIFA), débutée le 1er août dernier auprès de la Confédération Africaine de Football, s’est achevée samedi dernier à Rabat lors du Séminaire CAF au Centre Mohammed VI de Maamora mais le principe d’une poursuite de la collaboration entre les deux Instances est annoncé par la CAF.

Il était convenue que la FIFA puisse apporter son aide à la CAF pour accélérer la mise en œuvre du processus de ses réformes

Samedi dernier à Maamora, Gianni Infantino avait présenté plusieurs mesures. Des orientations basées sur trois piliers  principaux : l’arbitrage, avec la création d’un groupe « d’arbitres professionnels » au-dessus de tout soupçon, les investissements (un fond d’un milliard de dollars pour le financement des infrastructures) et le développement des compétitions (avec une CAN tous les quatre ans et une Super Ligue panafricaine semi-fermée des clubs).

La CAF prend acte et annonce la poursuite de cette coopération avec la FIFA, afin de passer la « phase d’implémentation et de mise en œuvre des réformes ».

Communiqué de la CAF :

La CAF tient à remercier le président de la FIFA et Madame la secrétaire générale pour leur engagement et implication dans le cadre de la coopération CAF-FIFA pour le développement du football africain.
Après avoir noté l’arrivée à terme de l’Accord de coopération CAF – FIFA et après avoir eu connaissance de tous les rapports, le Comité Exécutif de la CAF a décidé de continuer la coopération CAF – FIFA pour une phase d’implémentation et de mise en œuvre des réformes concernant :
1. l’arbitrage ;
2. l’infrastructure ;
3. les compétitions ;
4. la gouvernance sur la base des documents élaborés par la Reform Task Force en :
a- mettant en œuvre dans l’immédiat tous les aspects évidents relatifs à la gestion financière et administrative.
b- assurant l’indépendance effective des organes juridictionnels tel qu’approuvée par le Comité Exécutif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button