ALGÉRIE : TEBBOUNE S’APPROCHE DE L’ARABIE SAOUDITE QUI JUGE LE MAROC « NON CONFORME » À SA POLITIQUE

BABA- HIBAPRESS

L’Algérie bouge pour vouloir rattraper le temps perdu depuis la chute de Bouteflika et le début du Hirak.L’Algérie entend donc s’ouvrir de nouveau sur des horizons que Tebboune veut récupérer après une longue léthargie qui a fait sombrer le pays des Fennecs dans des situations, on ne peut, chaotiques !

Aujourd’hui que Tebboune est là comme nouveau président de l’Algérie, tous les pays tentent à vouloir tater de plus près cet homme pour espérer voir un autre visage d’une autre Algérie qui peut, vraiment, s’éloigner de sa solitude sur plusieurs registres et donner au monde un nouveau look qui puisse lui permettre de se redresser de nouveau sur la scène internationale

Tebboune, qui s’est vite précipité sur le dossier libyen pour s’attirer davantage d’interet, veut plus après son approche de la Turquie, de la Tunisie, des Emirats, de l’Italie, de l’Egypte et consorts, puis maintenant encore sur le point de s’octroyer « le pardon » de l’Arabie Saoudite avec la visite, avant-hier jeudi à Alger, du ministre saoudien des Affaires Etrangères, l’Emir Fayçal Ben Farhane Al-Saoud qui lui a remis une lettre du Roi Salmane Ben Abdelaziz Al-Saoud, l’invitant à effectuer une visite en Arabie Saoudite.

Dans une déclaration à la presse, à l’issue de l’audience que lui a accordée Tebboune, le ministre saoudien a déclaré : « J’ai eu l’honneur de transmettre les salutations du Serviteur des Deux Lieux Saints au Président Tebboune et de lui remettre une lettre d’invitation pour effectuer une visite en Arabie Saoudite, son deuxième pays, au moment qu’il jugera opportun ».

Un premier pas de l’Algérie dans le giron de ceux considérés jusqu’à présent « non conforme avec le Maroc », qui s’est approché plus du Qatar

C’est pourquoi donc le chef de la diplomatie saoudienne a exprimé l’attachement de son pays à « une coordination avec l’Algérie sur tout ce qui à même de servir les intérêts du monde arabo-musulman ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer