QUAND UNE MÈRE ET SON FILS ÉCOULENT DES MILLIERS DE PSYCHOTROPES ENTRE FNIDEQ ET CASABLANCA

Un suspect, agé de 20 ans, a été interpellé près de son domicile sis quartier Sidi Boughaba à Fnideq, par le service préfectoral de la Police Judiciaire de Tétouan après des perquisitions chez lui qui ont permis la saisie de 7.020 comprimés psychotropes de type “Rivotril”, d’un véhicule léger et d’une somme d’argent estimée à 50.000 DH soupçonnée d’être issue des revenus du trafic de ces comprimés psychotropes.

Il a également été procédé à l’interpellation de sa mère, 48 ans, qui faisait l’objet d’un avis de recherche au niveau national émis par les services de la Police Judiciaire de Casablanca, pour son implication dans des actes criminels similaires.

L’accusé et sa mère sont soupçonnés aussi d’être les fournisseurs d’un individu en possession de 18.000 comprimés de type “Rivotril”

Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du Parquet compétent pour déterminer les autres éventuelles ramifications de cette activité criminelle, ainsi que l’ensemble des actes criminels qui leur sont reprochés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer