LA MUSIQUE AFRO-AMERICAN SPIRITUALS: VOUS CONNAISSEZ?

La musique afro-americain spirituals
Les Spirituals constituent une forme musicale originaire qui est propre à la spiritualité des africains et leurs descendants afro-américains. Elle est spécifique des 18eme et 19eme siècles et précède la musique de Gospel du 20eme siècle. Elle résulte de l’interaction entre les musiques et les interactions spirituelles africaines et européennes. Ces chansons populaires et religieuses sont essentiellement inspirées de textes bibliques, chantés en dialecte et révèlent une profonde ferveur religieuse tout en restant étonnement simples et directes. Leur façon de mettre en valeur la liberté individuelle les rend universelles.
Nicole Taylor, soprano
Originaire de Los Angeles, Nicole Taylor est titulaire d’une maitrise de musique (Opéra) de la prestigieuse Juilliard School de New York. Elle a joué de nombreux rôles dramatiques et lyriques dans des opéras tels que Les Noces de Figaro et Les Dialogues des Carmelites, ainsi que des concerts solos. Après avoir fait ses débuts au Carnegie Hall en 2006, elle a gagné plusieurs prix prestigieux, dont le Prix Coup de Cœur du Concours International de la Musique de Chambre de Lyon, en France, et la première place au Concours Leontyne Price, aux Etats-Unis. Madame Taylor a également donné des récitals, des master classes et des programmes de sensibilisation et d’éducation, en Europe de l’Est et au Moyen Orient en tant qu’Envoyé Spécial culturel du Département d’Etat américain.
Daniel Ernst, piano
Daniel est diplômé de l’université de Carnegie Mellon, d’où il est sorti avec une maitrise de performance pianistique doublée d’une maitrise d’art et de gestion de projets à but non lucratif. Il a étudié le piano sous la direction de Enrique Graf et Earl Wild, tout en poursuivant une certification en pédagogie pianistique avec Hanna Li. Monsieur Ernst a enseigné à la prestigieuse école préparatoire de Carnegie Mellon, chanté avec le chœur de l’Opéra de Pittsburg, et travaillé comme pianiste et choriste d’église dans de nombreux lieux aux Etats-Unis. En 2001, Daniel devient diplomate au sein du Département d’Etat américain, mais continue à se produire à l’internationale comme en Allemagne, au Maroc, en Tunisie, en Jordanie, au Qatar, aux Emirats, à Jérusalem, en Hongrie, en Slovaquie, en Autriche et en République Tchèque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button