CASABLANCA : HIER, LA RUE A BOUGÉ. LES REVENDICATIONS DE LA « GAUCHE »

HIBAPRESS- RABAT

Hier dimanche dans les rues de Casablanca, plusieurs milliers de personnes ont manifesté pour dénoncer les inégalités sociales, la cherté de la vie, le chômage, les défaillances des services publics, tout en demandant la libération des détenus politiques.

La manifestation est organisée par le « Front Social Marocain » (FSM), un Collectif regroupant quatre Partis de gauche, des Organisation syndicales comme la Confédération Démocratique du Travail (CDT) et des Associations, comme l’AMDH qui se concentre sur les Droits Humains.

La date de cette marche a coïncidé avec l’anniversaire du Mouvement du 20-février, mouvement de contestation qui avait agité le Maroc en  2011.

L’Administration Marocaine et les Etablissements semi-publics seront en grève mercredi prochain tout comme dans les Collectivités territoriales suite à l’appel lancé par l’UMT, l’Union Marocaine du Travail, tout aussi bien  des sit-in devant les Etablissements et sièges des Administrations relevant de ces secteurs ainsi qu’une marche devant le Parlement, en attendant d’autres actions pour protester contre l’ »absence de dialogue avec le gouvernement et le ministère de tutelle .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button