RABAT : TRIQ AL FALLAH A ELLE AUSSI SON MUR COMME CELUI DE L’EX BERLIN. VIVES RÉACTIONS

M.K- RABAT

Triq Al Fallah, une route parallèle entre l’autoroute Rabat-Casablanca et la route côtière (tronçon Témara-Sid El Abed) s’est « dotée » depuis une quinzaine de jours d’un mur en béton armé, l’exilant du reste de la ville.

Depuis quelques mois, contents de voir que les bordures ont été dégagées, désherbées et
donnant plus d’aération, les habitants s’attendaient à un meilleur design et traitement qu’un
haut mur en béton armé cachant toute vue. C’est une séparation physique en bonne et due
forme. Les habitants l’appellent le mur de Berlin.

La problématique est intenable à tel point
que le voisinage s’est mobilisé et empêché les ouvriers de poursuivre les travaux lesquels
ont alerté les autorités.
Affaire à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button