Coronavirus: Les Etats-Unis franchissent la barre des 200.000 cas

Hibapress / Agences

Le nombre de personnes atteintes du coronavirus a atteint plus de 205.000 cas aux États-Unis avec 4.564 décès jusqu’à mercredi, selon l’Université John Hopkins.

Mardi soir, le président Donald Trump a prévenu les Américains qu’ils devraient s’attendre à vivre deux semaines « très douloureuses » à mesure que le coronavirus se répand dans le pays.

Mercredi, la Floride est devenue le dernier Etat à émettre un ordre de confinement qui entrera en vigueur jeudi à minuit. Avec cette décision, la Floride rejoint plus de 30 autres États, ainsi que Washington D.C et Porto Rico, qui ont ordonné à leur population de se confiner à domicile. Au total, ces mesures touchent plus de 85% de la population américaine.

Jusqu’à présent, la Floride était restée l’un des rares Etats les plus durement touchés par la pandémie à refuser d’émettre un ordre de confinement.

Le gouverneur Ron DeSantis a expliqué qu’il avait réévalué sa position après que le président Trump ait ordonné une prolongation de 30 jours des lignes directrices de la Maison Blanche sur la distanciation sociale.

« Il s’agit d’une autre période de trente jours. À ce stade, même s’il y a beaucoup d’endroits en Floride avec des taux d’infection très bas, il est logique de prendre cette décision maintenant », a affirmé M. DeSantis lors d’une conférence de presse.

Jusqu’à mercredi, l’Etat recensait plus 7.000 cas de coronavirus, une majorité dans le sud de la Floride.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer