Ministre de l’Energie, des Mines et de l’Environnement, la 3ème Réunion de la Commission Technique Nationale d’Hydrogène vert, tenue par visio-conférence

Mahyaoui Abdelkrim
Monsieur Aziz RABBAH, Ministre de l’Energie, des Mines et de
l’Environnement, a présidé le lundi 30 mars 2020, la 3ème réunion de la Commission Nationale de l’hydrogène vert, tenue par visioconférence, avec la participation d’une quarantaine de responsables des Départements Ministériels et des Etablissements publics concernés, ainsi que du secteur privé.
Monsieur le Ministre, a tout d’abord, exprimé ses vœux pour que notre pays soit à l’abri des conséquences de la pandémie du coronavirus et a mis en exergue les initiatives clairvoyantes prises par Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’assiste, pour stopper la propagation de ce fléau et limiter ses effets sur les plans sociale et économique.
M. RABBAH a rappelé l’importance de cette technologie (baptisée Power To X ) et qui consiste à transformer l’énergie électrique, qui pourrait provenir de sources renouvelables, en un autre vecteur énergétique, et particulièrement en un gaz de synthèse comme l’hydrogène qui pourrait être utilisé par la suite pour des usages de mobilité ou de production de l’ammoniac vert, indispensable à l’industrie des engrais. Elle peut être également utilisé pour produire de la chaleur pour satisfaire les besoins industriels, pour stocker de l’énergie et pour produire des carburants synthétiques.
M. le Ministre a souligné que le Maroc est largement qualifié pour capter une part importante du marché mondial et pour devenir un acteur clé et un exportateur d’hydrogène vert, eu égard à l’importance de l’infrastructure logistique et du tissu industriel déjà développé, en plus de son positionnement géographique, ses interconnexions énergétiques et son potentiel important en énergies renouvelables.
Lors de cette réunion, il a été procédé à la présentation des résultats intermédiaires de l’étude, menée en partenariat avec l’IRESEN et le soutien de la coopération allemande, visant l’élaboration d’une feuille de route nationale pour le développement de cette filière, dont la mise en œuvre sera opérée de manière progressive, en allant de la R&D appliquée, à la démonstration industrielle, et au renforcement des capacités, jusqu’au déploiement d’une industrie locale et d’un marché à l’export d’hydrogène vert en particulier. Ces résultats confirment les opportunités importantes que présente cette technologie pour le Royaume, sur les plans socio-économique et environnemental.
Ainsi, M. RABBAH a souligné l’importance de cette technologie pour notre tissu économique, et en particulier le secteur industriel pour lequel nous sommes appelés à adopter les meilleures solutions et à mobiliser tous les moyens nécessaires pour renforcer davantage sa compétitivité et répondre aux nouvelles exigences pour la promotion de nos exportations.
M. le Ministre a demandé aux membres de la commission d’accélérer la finalisation de la feuille de route, avant de consulter les avis de l’ensemble des parties prenantes, et a recommandé ainsi de procéder à la mise en place de trois groupes de travail chargés d’élaborer des projets et des programmes concrets, de développer les exportations et de renforcer la R&D dans différentes filières du PtX.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer