AU TEMPS DE CORONAVIRUS, LE polisario EST ATTEINT D’UNE AUTRE PANDÉMIE : LE BOOMERANG

BABA- HIBAPRESS/ RABAT

Le Conseil de Sécurité des Nations-Unies se réunira après-demain jeudi pour débattre de plusieurs dossiers dont notamment celui du Sahara Marocain

Sous les auspices de la Dominique, les membres auront plaisir aux contacts par visionconférence pour cause de Pandémie Covid-19, pour déterminer les sujets mis sur table, dont notamment un exposé du chef de la MINURSO

Dans ce contexte, » le représentant du polisario » aux Nations-Unies Mohamed Ammar entend vouloir soulever la question de l’ouverture par certains pays africains de leurs consulats à Laàyoune et Dakhla, tout en appelant l’ONU à chercher à désigner le plus tôt possible un nouvel émissaire à la place de M. Horst Kohler, démissionnaire depuis mai 2019

Le polisario, qui ne s’occupe point de la propagation de coronavirus et qui crie sur tous les toits que les camps de Tindouf n’ont enregistré jusque-là aucun cas, semble vouloir encore une fois de plus bâtir son nouveau rêve sur des données qui n’ont jamais raisons d’être parce que le Maroc a, tout simplement, tracé l’avenir de Son Sahara sur des bases solides et futuristes dont personne ne peut nier l’évidence qui se meut sur le terrain et qui fait du Maroc le seul propriétaire légal de ses Droits légitimes sur Ses Provinces du Sud, surtout avec sa dernière décision irrévocable du traçage de ses frontières maritimes avec les Iles Canaries, jusqu’à Laguouira

Le polisario est aujourd’hui touché par une autre Pandémie à laquelle il tarde, lui seul, à toujours trouver l’antidote !!!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button