ENCORE ET TOUJOURS CETTE ALGÉRIE QUI ACCUSE LE MAROC: AU TOUR DE JAMEL OULD ABBES

L’Algérie n’est pas prête de lâcher du lest envers le Maroc qu’elle accuse de tous les maux. Il ne se passe point une seule occasion plausible pour lacher des fleches empoisonnées vers le Royaume, ne serait-ce que pour faire le buzz comme il est devenue de coutume chez les dirigeants algériens toute haute fonction confondues. Si hieh encore Ouyahya est monté sur l’estrade pour cracher son venin sur le Maroc , il fut vite relié par Messahel qui est allé encore plus loin dans ses accusations et voilà, aujourd’hui, le tour de Ould Abbbes de venir nous gratifier d’un langage devenu habituel et vain. Ould Abbes, pour plaire aux commanditaires du Palais El Mouradia, est parti ainsi :« L’Algérie est visée par le biais de tonnes de drogue déversées à ses frontières « . Selon ses propos repris par l’agence officielle, Jamel Ould Abbes a estimé que « ces stupéfiants sont plus assassines que les missiles ou les bombes, d’où l’impérieuse nécessité de se prémunir de ces dangers par le resserrement des rangs. Tout le monde connaît la provenance de ces substances toxiques en Afrique du Nord. J’avais dit en tant que secrétaire général du parti que j’appliquerais la peine de mort contre les trafiquants de drogues, si la décision me revenait ».Ainsi va la vision de l’Algérie à l’encontre du Maroc et pour cause…ces déclarations et d’autres cas offensifs de la part de la diplomatie algérienne et par le biais aussi de son fétiche du polisario interviennent toujours à l’approche de la Réunion de la Commission de l’ONU sur le Dossier du Sahara Marocain en Avril. Un leitmotiv consommé auquel le Maroc ne prête plus grande attention car, sur de sa Position inébranlable et saine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button