CORONAVIRUS/ INTÉRESSANT ET ENCOURAGEANT : L’ALGÉRIE CHERCHE LA MATIÈRE PREMIÈRE AUPRÈS DE L’INDE POUR FABRIQUER DE LA CHLOROQUINE

BABA/HIBAPRESS+ Agences

Il semble que l’Algérie, qui a misé fortement sur la Chloroquine pour soigner ses malades atteints de coronavirus, tente aujourd’hui de chercher la matière première de ce fameux produit pharmaceutique pour fabriquer de l’hydroxychloroquine, qui serait donc capable d’arreter le plus possible des cas, du moins !

Dans ce contexte précis, la Société nationale algérienne Saidal, qui se dit détenir les équipements nécessaires et possède les hautes compétences est entré en négociation avec l’Etat de l’Inde dans le but de se procurer la matière première et ainsi commencer par produire, dans un premier temps un million d’unités de la Chloroquine alors que cette société pourrait, selon ses responsables, produire cinq millions d’unités de ce médicament, qui a prouvé sa capacité et son efficacité à guérir le coronavirus.

Si l’Algérie arrive à détenir la matière première souhaité et qu’elle puisse en produire autant de chloroquine possible, cela va beaucoup alléger les cas et permettre ainsi au pays de sauver le plus possibles de meubles pareille situation pandémique. Initiative à encourager amplement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button