États-Unis: des républicains exigent la démission du patron de l’OMS contre le dégel des fonds

Hibapress / Agences

Des républicains du Congrès américain ont appelé jeudi Donald Trump à conditionner l’attribution de nouveaux fonds à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à la démission de son directeur Tedros Adhanom Ghebreyesus, qu’ils accusent d’avoir « échoué » à répondre à la crise du coronavirus.

« Le directeur général Tedros a échoué dans sa mission de répondre objectivement à la plus vaste crise sanitaire mondiale depuis que la pandémie de VIH/Sida a atteint son pic au milieu des années 2000 », écrivent, dans une lettre au président américain, 17 membres républicains de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants.

Nous « recommandons que vous conditionniez toutes prochaines contributions volontaires à l’OMS sur l’année fiscale 2020 à la démission du directeur général Tedros », poursuivent-ils.

« Nous comprenons et estimons le rôle vital que l’OMS joue ans le monde, surtout dans des contextes humanitaires difficiles », soulignent les parlementaires républicains, tout en déclarant soutenir l’annonce faite par Donald Trump le 14 avril de suspendre le financement américain de cet organe qui dépend des Nations unies.

Washington est le premier bailleur de l’OMS, avec plus de 890 millions de dollars versés sur le budget en cours, fixé par période de deux ans, ajoutent les signataires.

Ils se disent « profondément inquiets » face à la gestion par l’OMS et le Parti communiste chinois (PCC) des débuts de la crise du Covid-19.

« Les mensonges du PCC et la mauvaise gestion de cette crise par l’OMS ont permis à une épidémie régionale de devenir une pandémie », accusent-ils.

D’après la Maison-Blanche, les dirigeants du G7 ont appelé jeudi à un « examen et une réforme en profondeur » de l’OMS, tout en soutenant les critiques de Donald Trump, lors d’une réunion en visioconférence.

Spécialiste du paludisme, diplômé en immunologie et docteur en santé communautaire, Tedros Adhanom Ghebreyesus est le premier directeur africain de l’OMS. L’ancien ministre de la Santé et chef de la diplomatie éthiopienne est aussi le premier directeur général de l’OMS à avoir été élu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button