Ramadan : L’approvisionnement des marchés est stable

Hibapress

Les marchés sont normalement approvisionnés de tous les biens et produits et l’offre couvre largement les besoins durant le Ramadan, alors que les prix de la majorité des produits sont stables, a assuré la commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle de la qualité et des prix, réunie ce jeudi.

« Les informations disponibles chez les différents départements ministériels et les organismes publics, font état que les marchés sont normalement approvisionnés de tous les biens et produits et que l’offre couvre largement les besoins estimés des prochains mois, ce qui permettra de répondre à la demande de tous les biens et produits », a indiqué, dans un communiqué, le département des Affaires générales et de la gouvernance relevant du ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration.

Ainsi, l’offre en céréales et légumineuses correspond à la consommation de 4 mois, sans tenir compte des quantités en cours d’importation après la suspension des droits de douane, fait savoir le communiqué, ajoutant que pour les fruits et légumes, les surfaces emblavées et la production estimée permettra de couvrir les besoins jusqu’à la fin de l’année en cours.

Les débarquements de poissons devront connaitre une hausse, après la reprise progressive de l’activité de la pêche à l’arrêt en raison de l’état d’urgence sanitaire, laquelle reprise qui coïncidera avec l’amélioration des conditions climatiques, ajoute la même source.

Concernant les prix des produits, la commission a relevé la stabilisation de leur majorité par rapport aux semaines précédentes, faisant remarquer que la moyenne des prix des légumes a continué son trend baissier en comparaison avec la semaine précédente, pour atteindre des taux de +6% pour l’oignon vert, -4% pour les tomates et plus de -3% pour les pommes de terre.

La commission interministérielle s’est réunie sous la présidence du département des Affaires Générales et de la Gouvernance et avec la participation des départements ministériels et les organismes publics membres, pour faire le point sur le bilan des mesures entreprises par les services concernés sur la situation de l’approvisionnement, des prix et du contrôle et sur l’état d’avancement des mesures entreprises en préparation du mois du Ramadan, notamment concernant la disponibilité des biens et produits les plus consommé durant ce mois sacré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button