ALGÉRIE OU QUAND TEBBOUNE VEUT COMMANDER LE MONDE

BABA- HIBAPRESS/RABAT

Le président algérien Tebboune semble vouloir adopter le système de l’offensive diplomatique que s’offrait l’Algérie du temps de la guerre froide pour espérer se situer sur l’échiquier international à travers un discours commandeur comme si le pays du gaz et du pétrole est l’égal des USA, la Russie ou la Chine ou un autre quelconque membre permanent du Conseil de Sécurité qui a droit à la parole et à agir avec autorité dans n’importe quel sujet

Lors de la Session du Sommet virtuel des chefs d’Etat et de gouvernement du Mouvement des pays Non-alignés, le président Tebboune s’est permis de hausser le ton à l’encontre du Conseil de Sécurité des Nations-Unies allant même jusqu’à lui imposer par voie d’un discours menaçant de « se réunir dans les plus brefs délais et adopter une Résolution appelant solennellement à l’arrêt immédiat de toutes les hostilités…sans omettre le sahara occidental »

Une façon comme une autre à vouloir porter une pression étouffante sur certains membres du Conseil de Sécurité des Nations Unis afin de « revoir leurs attitudes envers le dossier du Sahara Marocain » alors que le verdict du Conseil de Sécurité est clair dans ce sens lorsqu’il a reconnu que l’Initiative de l’Autonomie présentée par le Maroc est la seule solution valable, crédible et réaliste et qu’autre chose n’est que bavardage…ce que n’a pas encore bien saisi ni compris M. Tebboune qui veut à tout prix chercher à se positionner de nouveau sur une question qui a déjà trouvé sa réponse auprès de tous les pays du monde sauf l’Algérie et l’Afrique du Sud

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button