POUR ATTÉNUER LE CAS CORONAVIRUS : POUR UNE FOIS CONTRAIGNANT L’ALGÉRIE, L’AFRIQUE DU SUD OPTE AUX CÔTÉS DU MAROC POUR LE BCG FACE À LA CHLOROQUINE

BABA- HIBAPRESS/RABAT

Au moment ou l’Algérie s’était mise à faire valoir les effets de la Chloroquine qui semble être un médicament déterminant contre coronavirus et continue d’en user dans ses hôpitaux jusqu’à aujourd’hui encore espérant cesser d’accroitre le nombre de morts…le Maroc ainsi que l’Afrique du Sud, pour une fois d’accord sur un même principe, se sont penché plutôt sur notre vieux vaccin du BCG qu’ils considèrent comme naturellement efficace face à la pandémie Covid-19

En effet, ce vaccin qui reste d’une portée protectrice réelle face à la tuberculose, va devoir être testé dès demain dans les hôpitaux de l’Afrique du Sud par des spécialistes en genre sur des volontaires soignants afin de conclure si jamais le BCG est effectivement valable dans ce cas ou devoir aller chercher ailleurs un autre type de vaccin qui pourrait davantage permettre d’atténuer la souffrance des malades.

On rappellera aussi que ce vaccin a un effet particulier sur le système immunitaire. Il renforce la lutte contre les infections respiratoires et qu’il a un effet aussi sur des pathologies auto-immunes, telles que l’asthme ou le diabète de type 1.

Le BCG pourrait bien se révéler utile à contre l’infection de coronavirus car il dispose d’atouts majeurs dans ce sens et ce n’est pas pour rien  que des tests sont menés dans plusieurs autres pays à l’image de  la France, la Hollande et même l’Australie.

Espérons donc que cette démarche puisse être de réelle portée positive pour nous tous dans ce temps de coronavirus

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
close button
Fermer